Les photos sont protégées par le code de la propriété intellectuelle. Le clic droit a été désactivé.

Photographe d'architecture dans le sud de la France

J'interviens dans ce domaine réputé exigeant. Je réalise les photographies d'architecture pour votre communication et vos dossiers de presse. Mais également  pour le suivi et la présentation de vos projets réalisés : Promotion immobilière, bâtiments industriels, administratifs, locaux d'entreprises, patrimoine, demeures de prestige, hôtellerie. Situé dans le sud de la France, je me déplace dans toute la France comme à l'étranger. Je travaille régulièrement en Espagne.

Valorisation de votre activité

Faire appel à un photographe professionnel  spécialisé dans les prises de vue d'architecture et décoration, vous assure des images de qualité, la connaissance et le respect de la chaîne de production graphique afin d'obtenir une série d'images qui valorisera votre savoir faire et permettant de rassurer vos partenaires  sur la qualité de vos biens.

Les photographies sont livrées en deux format, HD pour l'édition et la presse et basse définition optimisées pour Web. Vous pourrez ainsi disposer d'une galerie d’images professionnelles pour votre communication et dossiers de presse.

Photographe d'architecture - immobilier

Pour découvrir le portfolio

 

Photographe d'architecture Avignon, Montpellier, Marseille.

La photographie d'architecture lorsqu'elle est réalisée dans un contexte professionnel, consiste  à représenter un bâtiment en respectant les intentions de l’architecte et des promoteurs du projet. L'on se doit d'insister sur les aspects techniques : matériaux, technologies, tout en favorisant  l'aspect esthétique, vues d'ensembles et détails afin de magnifier le lieu.
Il faut faut  mettre en avant  le travail de l'architecte tout en gardant un juste équilibre entre  le besoin d'interprétations subjectives et purement plasticiennes et la  représentation du travail de l'architecte.
Le photographe d'architecture s'apparente plus à un photographe documentaire qu'à un artiste plasticien.

Pour la partie technique, il est indispensable de trouver les bons points de vue et de mettre en perspective les éléments photographiés en respectant les volume et les perspectives.

Ces déformations géométriques  peuvent avoir un aspect esthétique pour un rendu artistique mais sont en général contre productives pour un  architecte, un promoteur souhaitant des images à  but commercial.
Le photographe d'architecture doit savoir doser et mixer le type d'images à proposer : images techniques et vision artistique.

Le photographe d'architecture ne peut agir ni sur la lumière, ni sur l'environnement proche :  bâtiments à proximité, avenues, voitures.
Il doit  analyser l'environnement, l'orientation par rapport au soleil et définir les meilleurs angles et points de vue. Ce qui nécessite un travail préalable de repérage.
Il est souvent nécessaire  de réaliser les prises de vue à différentes heures de la journée afin de profiter des plus belles lumières.

A l'époque de la photographie argentique, j'utilisais une chambre photographique SINAR. La chambre permettant des décentrements très important et offrant une qualité d'image exceptionnelle. En contre partie,  les délais d’exécutions et les tarifs étaient beaucoup plus élevés, l'investissement étant supérieur. Mais également le temps et le coût de réalisation étant multiplié par 5 ou 10.
A l'époque du numérique, j'utilise  des boîtiers 24 X 36 professionnels,  équipés d'objectifs dédiés à la photographie d'architecture : grands angles de champs et parfois à décentrement. Les logiciels actuels permettent également lors d'un travail de post production, d'améliorer le rendu des perspectives.

Le'idéal étant de faire preuve  de maîtrise technique afin de limiter dès la prise de vue, les erreurs de perspectives afin de limiter le temps consacrer à la retouche et par conséquent le coût  de post-production.
La photographie d'architecture, lorsqu'elle est réalisé à usage commercial, ne s'improvise pas. Elle nécessite d'être formé et expérimenté, au risque de déconvenues.