Les photos sont protégées par le code de la propriété intellectuelle. Le clic droit a été désactivé.

Santorin la vie en bleu et blanc

Île de Santorin, Grèce

Le bleu de la mer et du ciel

photographe voyage

Le bleu de la mer bien sûr, disons les nuances de bleus tellement les couleurs changent au cours de la journée.

La première chose que l'on voit en arrivant sur l'île est la caldeira (le chaudron). La caldeira est une immense cavité formée lors de l'irruption du volcan, la mer y pénétrant et engloutissant une partie de l'île. La profondeur de l'eau est abyssale. Au premier plan, l’îlot volcanique de Nea Kameni d'où s'échappe des vapeurs de souffre du volcan et des sources d'eau et de boue chaude. Le contact de la mer et de ces boues offre dans certaines baies, une eau comprise entre 30 et 35° tout l'année. L'île principale de Santorin a la forme d'un croissant. Au centre, l’îlot de Nea Kameni .

photographe de voyage ilustrtations

La caldeira vu de Ballo's bay.

photographe de voyage JMarc stamati

Le blanc des maisons contraste avec les bleus de la mer et du ciel.

Moulin en Grèce

Santorin moulin Oia

Moulin d'Oïa.

Maisons de Fira, les toits sont soit plats offrant une terrasse soit en forme de dôme.

Fenêtre sur la mer à  Fira

Décor de carte postale, photo prise à Oïa.

Le bleu du ciel, des dômes et clochers.

Santorini Emporio

Ville d'Emporio au sud de l'île. Le bleu du ciel se mêle au bleu des dômes des églises et au blanc des murs.

Prise de vue réalisée à Fira. La chance m'a permis de saisir un spécimen d'aigle de Bonelli au moment où il survolait ce dôme.

Eglises, villages de Pyrgos et Vourlvoulos. On passe du blanc à l'ocre, autre couleur de l'île.
Les dômes présents sur les édifices religieux et  les maisons ont pour origine, l'absence d'arbres et donc de bois pour la fabrication des charpentes.
Depuis l'antiquité les architectes grecs comme avant eux les minoens, ont utilisé le dôme pour les toitures.

santorin grece pyrgos

Pyrgos, village au centre de l'île.

photographe illustrations avignon

Eglise Oïa.

Santorin Grèce. Cathédrale de Fira

Clocher de la cathédrale catholique de Fira.

le de Santorin Grèce.Fira chapelle Photographe de voyage

Chapelle à Fira.

Le bleu et le blanc des maisons

Village de Pyrgos.

Restaurant près de Fira, la plus part des terrasses surplombent la mer.

photographe de voyage Montpellier

Enseigne d'une taverne à Fira.

Grèce en blanc et bleu

Maison contemporaine de Fira, au bord de la falaise, on y accède par des escaliers. Ceux ci permettent également de passer d'une pièce à l'autre par l'extérieur.

Photographe déco Montpellier

Maison à l'âne, Pyrgos. Au détour d'une ruelle du petit village de Pyrgos, cette jolie entrée de maison.

photographe Avignon Grèce

Village de Pyrgos.

C'en est fini pour cet article. A suivre, une série sur le coucher de soleil à Santorin. En pleine saison, les touristes affluent par milliers, débarquant des bateaux de croisières et grimpant jusqu'au village d'Oïa pour y admirer le fameux coucher de soleil. Coucher de soleil considéré par certains comme le plus beau ou le plus magique au monde.
La saison n'étant pas commencé et les touristes pas encore là, j'ai quand même décidé d'aller voir moi-aussi.
A suivre..

One thought on Santorin la vie en bleu et blanc

  1. Je comprends que vous n’étiez pas pressés de rentrer , oui le bleu et le blanc dominent dans ces superbes paysages mais le plus frappant est le blanc immaculé !