Les photos sont protégées par le code de la propriété intellectuelle. Le clic droit a été désactivé.

Santorin troisième partie

Île de Santorin, Grèce
  • Île de Santorin paysage d'Oïa

Dernière partie de cette promenade photographique à l'île de Santorin en Grèce.

 

Le mulet et Santorin.

Utilisé en période estivale au grand dam de défenseurs de la cause animale, le mulet sert au transport de quelques touristes du vieux port à la ville de Fira, 587 marches plus haut.
Depuis pour les plus pressés et pour ceux qui ne souhaitent pas monter à pied ou à dos d'âne, un téléphérique à été mis en place.

Mais le mulet n'est pas qu'une attraction destinées aux touristiques. Il est réellement employé tout au long de l'année, comme il l'a toujours été pour le transport de matériaux. L'étroitesse des ruelles ne permettant pas la circulation de véhicules, tout se fait à dos d'hommes et à dos de mulets.
Les matériaux sont déchargés en bas des villages. Les mulets guidés par les muletiers, portent ciment, briques. Quand aux matériaux plus grands, aux  petits engins de chantiers ou pour le mobilier, tout se fait à dos d'hommes.

Village de Pyrgos, muletier transportant des matériaux pour la rénovation d'une maison dans le haut du village.

Ville d'Oïa, ouvriers chargeant des briques sur un  mulet. Puis les animaux  partent en convoi jusqu'à leur destination, guidée par le muletier.

Mulets Santorin

Mulets au travail, ville de Fira.

Le chat.

S'il y a  un animal que l'on croise dans toutes les îles grecques c'est bien le chat. Ils sont présents partout, se prélassant sur les terrasses, à l'ombre des ruelles de chaque village. Le chat traditionnellement portant bonheur,  les grecs nourrissent cette population de félins pas tout fait sauvages et pas toujours domestiqués.

Ville de Fira, deux chats prenant le soleil  sur un distributeur de billets.

oia_DSC_68490

Chats village de  Pyrgos.

Pope Santorin

Scène de rue à Fira, l"e pope orthodoxe et son mobile", entre tradition et modernité.

Petite balade dans les parties moins touristiques de l'île.

En règle générale, le flot de touristes se concentre dans les deux lieux principaux de l'île, Fira et Oïa. Quand aux plages, elles sont désertées hors saison.
Il nous a semblé intéressant de découvrir les autres parties de l'île, les moins fréquentées et désertées hors saison.

village Megalochori à Santorin. Photographe voyages Avignon

Village de Megalochori. Petit village pittoresque, il est situé sur la route des vins. Autour du village il est possible de visiter plusieurs caves et de découvrir les excellents vins de Santorin : vins blancs, muscats.

Maison colorée au détour d'une ruelle. Village de Megalochori

Sur la côte on croise de nombreux Quads mais dans les villages, les deux sont rois.. Du Scooter aux vieilles mobylettes.

Megalochori_DSC_6943

Vignes caractéristiques de Santorin. Les viticulteurs utilisent des techniques ancestrales pour protéger les vignobles de la sécheresse et du vent. La méthode « Koulara » consiste à enrouler les sarments des vignes, qui poussent à même le sol, comme des corbeilles ou des nids. Et ainsi retenir l’humidité nocturne protégeant les baies de la sécheresse et des vents violents.

Amporio au sud de l'île.  Entre le mont du prophète Elias et les plages, se dresse la petite ville d'Amporio. De nombreuses ruelles étroites bordées de maisons pittoresques mènent à une immense forteresse, bâties sous la domination turque..

Photographe Avignon Stamati

Maison de village, Amporio, l'inspiration religieuse est très présente. Ici se côtoient antenne, drapeau national, croix et icônes religieux.

Village de Pyrgos, au pied du mont du prophète Élias.

Pyrgos. Arbre penché par la force du vent.

Mont profitis Ilias (mont du prophète Elias). Point culminant de Santorin, ici la pointe sud de l'île. Idéal pour les amateurs de randonnée, un sentier part de Pyrgos et mène jusqu'au monastère Ilias, situé au sommet.

L'on trouve quelques petits ports de pêche répartis sur l'île.  Situés dans la partie la moins touristique de l'île. On y accède par de petits chemins ou parfois sentiers en bord de falaise. Ici port situé entre Oïa et la plage de Kamari.

DSC_6849

Pêcheur à la ligne, petit port de Monolithos. A l'arrière plan, l'île d'Anafi, situé à l’extrémité des Cyclades. île la plus éloignée d'Athènes.

DSC_6845

Plage de Perissa au sud de l'île.. A Santorin comme ailleurs, oublier son frein à provoque les mêmes résultats.

Perissa_DSC_6899

Plage de Perissa, touristes d'extrême orient sur la plage.

Kokini,  la plage rouge (the red bay).

Touristes asiatiques au bord des falaises rouges. Les asiatiques comme les américains forment la grande majorité de visiteurs à Santorin.
Un marché de la photographie de mariage s'est développée sur l'île à l'attention des asiatiques et de l’Amérique du Nord.

Étrange contraste entre les falaises blanches quelques kilomètres plus au sud et ces roches volcaniques rouges ici ou parfois  noires. La plage rouge se mérite, elle est accessible en empruntant un sentier de randonnée le long de la falaise. A déconseiller aux jeunes enfants mais le point de vue étonnant comme les couleurs de l'eau, variant du bleu au vert, méritent la petite balade.

Contraste entre la chapelle immaculée, le drapeau grec présent dans toutes les églises et la falaise de roche volcanique rouge.
La suite des photos, cliquer sur page 2 tout en bas.

Suite des cartes postales de Santorin

photographe pro Avignon illustrations reportages

Perissa au sud de l'île, une grande partie des plages est constitué de sable noir, issu des roches volcaniques.

Village de Pyrgos au centre de l'île, place de l'église.

Fira_DSC_6957

Sud de Fira, vue sur la ville et les falaises. Au premier plan les cactées très présents sur toute la côte.

photographe pro Avignon illustrations reportages. Mesa gialos

Mesa Gialos, le vieux port de Santorin en bas des falaises de Fira. C'est ici que les bateaux de croisières déversent leurs lots de touristes assaillant les deux principales citées de l'île pour quelques heures.

Fira île de Santorin, mer bleues

 

Fira. La jeune fille et la chapelle.

Fira_DSC_6703

Fira, île de Santorin terrasse de café

Terrasse d'un café  branché de Fira, les couples s'attablent dans l'une des trois terrasses en attendant le coucher de soleil.

Fira_DSC_6958-1

En vert et bleu.

Fira_DSC_6664

Sentier de randonnée  de Fira à Oïa. Falaises de roche volcanique noire à la sortie de Fira.

Fira_DSC_6717

Fira vue du sentier Fira - Oïa

Fira_DSC_6952

Maison au bateau.

Bateau traditionnel Santorin

Caïque, bateau traditionnel en bois et réadapté pour le tourisme.

Firostefani_DSC_6677

Village de Firostefani. Restaurant en bord de falaise.

Photos suivantes, cliquer sur page 3 en bas

Photographe voyage. Oia Grèce

Oïa, la ville blanche.

Photographe voyage. Oia Grèce

Photographe voyage Jean Marc Stamati. Oia Grèce oia_DSC_6862

oia_DSC_6890-1

Mur et jardin d'une taverne, Oïa.

Moulin oia_DSC_6810

Oia_DSC_6878

Oia_DSC_6871

oia_DSC_6860

2 thoughts on Santorin partie 3

  1. Une belle balade, vaut mieux succomber à la tentation du voyage, la vie en bleu et blanc avant que sa terre ne s’éloigne.

  2. Oui un joli voyage avec ces photos aussi belles qu’insolites ! je note les chats qui attendent leurs pensions alimentaires et ….. d’ habitude , tu te gares mieux ? ! smile !
    Merci aussi pour les commentaires et explications du guide !