Les photos sont protégées par le code de la propriété intellectuelle. Le clic droit a été désactivé.

Devenir mannequin

photographe-mode-avignon

Devenir mannequin, rêve ou réalité..

Ce petit article suite aux demandes que je reçois régulièrement concernant le métier de mannequin ou de modèle.

 

Un petit récapitulatif des règles en vigueur ne peut que faire du bien et permet d’y voir un peu plus clair.

Cela peut sembler rébarbatif  mais le but est d’éviter de nombreuses déconvenues aux futurs modèles en herbe..
D’autant que depuis l’explosion d’Internet, le nombre de personnes  se prétendant photographes, modèles « free-lance », directeurs d’agences de mannequins ou directeur de société de production est en considérable augmentation. Ce qui inclut des arnaques en forte progression.

La définition de mannequin !

Est considérée comme exerçant une activité de mannequin, même si cette activité n’est exercée qu’à titre occasionnel, toute personne chargée de :

– De présenter  directement ou indirectement par reproduction de son image sur tout support visuel ou audiovisuel, un produit, un service ou un message publicitaire ;

– Ou de poser comme modèle avec ou sans utilisation ultérieure de son image.

Cela veut dire que toute personne qui pose même occasionnellement est considérée comme mannequin à  partir du moment ou elle perçoit une rémunération   en contre partie.
Et compte tenue qu’il y a une  rémunération, l’URSSAF considère que « les mannequins relèvent du régime des salariés et doivent être affiliés au régime généal dès lors qu’ils perçoivent une rémunération« .

Peu importe que la personne concernée exerce l’activitéde mannequin à  titre occasionnel ou professionnel, ou qu’elle exerce une autre profession à  titre principal. Elle est présumée salariée  (Article L. 7123-3 et 4 du code du travail).

Donc légalement mesdemoiselles ou messieurs, lorsque l’on vous demande de poser et si vous souhaitez être rémunérés, cela passe obligatoirement par un contrat de travail et une fiche de paie. Même si cela se fait de façon  occasionnelle.

En droit français les statuts de mannequin « free-lance »,  indépendant, de mannequin « travailleur indépendant », en « auto-entreprise » n’existent pas et sont illégaux. Source circulaire du 26 juillet 2012 et les différents articles du code du travail.
Pour toutes informations vous pouvez consulter le  Synam, le syndicat national des mannequins.

Concrètement  si une entreprise propose de vous engager à  condition que vous optiez pour le statut d’auto-entrepreneur, celle-ci risquera une condamnation pour travail dissimulé. Quand au contrat passé avec le mannequin, il deviendra caduc.

La rémunération d’un mannequin

La loi a institué un monopole de la mise à disposition de mannequins aux agences licenciées. Les conditions d’exercice de l’activité d’agence de mannequins sont prévues aux articles L. 7123-11.

Un mannequin peut donc avoir comme employeur soit une agence de mannequins possédant une licence soit un utilisateur (l’entreprise achetant les images), personne physique ou morale qui l’embauche directement.

En France il y a moins d’une centaine d’agences réelles (c’est à  dire possédant  une licence), toutes les pseudos agences de casting, de réalisation de books, de production etc. n’ont aucune existence légale ni légitimité et n’ont pas l’autorisation de proposer et de vendre les services de mannequins ou modèles. Donc attention arnaques..

Cependant le client final (l’entreprise qui achète le travail) peut  embaucher le mannequin sans passer par l’agence avec comme contrainte, un contrat de travail (CDD) et une fiche de salaire.
Condition : être obligatoirement  une prestation occasionnelle.

Un intermédiaire qui ne serait pas le client  « final »  doit obligatoirement recourir à  une agence de mannequins  sous peine de sanctions pénales.. Donc méfiance si de pseudos agents prennent contact, pour être considérés comme agence, ils doivent posséder un numéro de licence.

Concernant la rémunération, un barème a été fixé  par les conventions collectives en vigueur.
T7-  Mannequin débutant.
T8 – Petite expérience et book composé de tests et d’essais photographiques.
T9 – Mannequin pro. Expérience reconnue, le mannequin doit pouvoir présenter ses références professionnelles : Publications, parutions etc.
T10 et plus – Mannequins « hors catégorie », top modèle et mannequins reconnus internationalement.

Les photographes.

Même chose que  pour les intermédiaires, un photographe n’a pas le droit d’être photographe et agence de mannequin. Alors les soit-disant  sociétés de production et de casting qui  sont en même temps photographes ou studio photo, n’ont aucune légitimités ni valeurs légales et ceux qui proposent de recruter sur Internet  risquent des sanctions pénales..

De la même manière, un photographe n’a pas le droit de rémunérer un mannequin pour un tiers. Il peut  si les photos sont pour lui payer (c’est lui le client final) sous réserve d’un contrat et d’un fiche de salaire. Si les photos sont destinées à un tiers c’est interdit..

Enfin et pour finir dans la vraie vie, c’est rarement le photographe qui choisit le mannequin pour un travail. C’est l’agence de publicité, le magazine, le client final. Le photographe peut juste proposer, c’est le client final qui rémunère et qui choisit.

Concernant la photographie de mode

Le premier conseil serait de se méfier. Il ne suffit pas d’écrire photographe de mode à coté de son pseudo, de parler de « shooting » sur Facebook ou son blog et de photographier ses petites copines pour prétendre l’être..
En France ils sont peu nombreux, une vingtaine tout au plus à travailler pour la publicité et la presse mode haut de gamme (Vogue, Elle, Harpers Bazar etc..).

Les photographes de mode sont généralement représentés par des agents de photographes ou des agences spécialisées et sont le plus souvent à  Paris car les agences traitant ces budgets commet les sociétés  de production le sont.

Donc peu de chance de trouver « le photographe de mode » à Bouzou le duc, Cavaillon ou Plomelin.

De plus les magazines comme « Elle », les VPcistes comme les « 3-suisses » ou la grande distribution comme Casino ou Leclerc qui sont les plus grands donneur d’ordre,  n’utilisent plus beaucoup de photographes indépendants. Ils possèdent leurs propres studios photos et leurs équipes de photographes salariés.. (A Lille, St Etienne ou Paris).

Pour conclure

La demande de modèles photo et de figurants existe en province comme ailleurs. Il s’agit en général de besoins en photographies publicitaires et d’illustrations.

Je conseille aux personnes souhaitant devenir mannequin de proposer leurs services aux véritables agences de mannequins. Agences possédant une licence. Il en existe dans toutes les grandes villes, Paris, Lyon, Marseille, Nice..

Pour la conception d’un book, c’est certainement l’agence chargée de « vendre » ses modèles qui est la mieux placée  pour la conception et la réalisation du book.
Je suis toujours surpris des demandes de filles souhaitant réaliser des images pour leur book. Elles viennent avec des idées précises et  préconçuues, tentant d’imposer un style, un look.

Un book c’est l’outil permettant au mannequin de se vendre. En quelques secondes, le client doit se faire une idée et se  représenter le modèle dans le rôle qu’il souhaite lui confier.

Le book doit montrer lorsque c’est possible des réalisations réelles : photos publiées, publicité, presse, afin de démontrer l’expérience  et le  professionnalisme du modèle. Et il doit permettre en quelques images  de s’imaginer le mannequin dans la situation voulue par le client.
S’il s’agit de vendre un vêtement, celui-ci sera t’il en valeur porté par ce modèle ?

Une journée de prise de vue coûte cher, maquilleurs, coiffure, location du studio, stylisme et  production.

Published by

Photographe professionnel Avignon Montpellier

Photographe professionnel entre Avignon Montpellier. Reportages corporate, architecture, intérieurs et déco, industriel, publicité, événementiels, portraits d'entreprises

Comments are closed.